mardi 31 décembre 2013

Pour 2014...

Une nouvelle année en pousse une dépassée.
Dans la fête comme dans la solitude...
On bascule.
Dans l’instant d’après.
Qui en rien ne se distingue.
De celui d’avant.
Sauf, les rêves, désirs et espoirs.
Encore inédits.
Rejetons des anciens déçus.
Peut-être plus léger
D’une angoisse qui s’atténue.
Tout de même anxieux à penser...
Et, si celles qui, jusque-là, se sont tues...
Espérance, le temps ne peut que se traîner.
Mais, en vrai, il file.
Si vite.
Profitez-en bien alors.
Et, prenez soin de votre santé.
Le reste, vous pouvez faire avec :-)

Bonne année!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire